Ma vie bio
Il y a une vie sans produits chimiques

La noix au fil des saisons

deux noix dans l'herbe prêtes à être ramassées

Les fruits à coque se conservent très bien du fait que l’enveloppe les protège en grande partie des effets néfastes de l’air et de la lumière. C’est notamment le cas de la noix qui agrémente avec délice les salades, les plateaux de fromage ou les desserts mais ce n’est pas tout.

La cueillette

Suivant l’utilisation que vous voulez en faire, la noix se ramasse verte ou mûre. Pour cueillir des vertes qui permettront la préparation du vin de noix, la meilleure saison est le début de l’été quand la noix n’est pas encore formée et qu’il est possible de couper le fruit au couteau. C’est d’ailleurs une condition sine qua none. Pour la consommation courante, on préférera le début de l’automne entre la fin septembre et début octobre pour cueillir les noix qui viennent d’être décrochées par le vent ou la pluie. C’est après ces moments-là qu’il est le plus facile de procéder à la cueillette. Toute la cueillette ne se conservera pas et le choix lors de la cueillette est très simple. L’enveloppe verte ou qui a déjà noircit doit se décoller de la coque très facilement si elle n’est pas déjà décollée. Si ce n’est pas le cas, c’est que la noix est véreuse. S’il peut arriver d’en ramasser une ou deux par inadvertance, il faut cependant être attentif à ne pas en ramasser trop car cela pourrait conduire à une prolifération des vers et conduire à la destruction de votre stock.

La préparation

Hormis pour le vin de noix sur lequel je reviendrai à l’été prochain, la noix ne nécessite pas vraiment de préparation pour être consommer. Cela dit, un peu de séchage révèle un goût encore meilleur. Une fois bien sèche, elle peut être consommer sans ambages.  Le mieux pour ne pas se casser les dents est de disposer d’un casse-noix ou d’un couteau que l’on immisce entre les deux hémisphères de la coquille.

Elle accompagne parfaitement les salades composées avec du chèvre et des croûtons. Toujours dans le salé, elle relève le goût de certains fromages, notamment ceux à pâte dure ou les fromages bleus. Enfin, la noix peut être utilisée pour agrémenter les tartes ou les gâteaux. Toujours dans le sucré, elle passe agréablement à la poêle avec du sirop d’érable. Cela donne des petits agrégats de noix enrobés de sirop d’érable. C’est délicieux.

Pour préparer de l’huile de noix, c’est un peu plus compliqué puisqu’il y a différentes étapes et qu’il faut en disposer d’une assez grosse quantité. Cela dit l’huile de noix est particulièrement riche en oméga 3.

Les bienfaits de la noix

La noix contient des fibres et du phytostérol qui permettrait de limiter efficacement le cholestérol. D’autre part, elle contient de la vitamine E en grande quantité qui est un très bon anti-oxydant et des vitamines B qui aident au métabolisme des cellules. Enfin, la teneur en lipide de la noix est particulièrement élevée et notamment des acides gras polyinsaturés qui ont un rôle primordial au sein du système immunitaire, dans le maintien des membranes et même au niveau hormonal. La noix permet de garder une peau saine car elle participe aux renouvellement des cellules.

Laisser un commentaire