Ma vie bio
Il y a une vie sans produits chimiques

La mûre est arrivée à maturité

des mûres sur branches de ronces communes

Il n’est pas nécessaire d’attendre que le fruit de la ronce commune qu’on appelle à tort mûrier soit arrivé à maturité pour profiter des différents bienfaits de cet arbuste envahissant. Outre le fruit, les feuilles peuvent être consommées. A l’heure de la cueillette, voici les différentes vertus de la mûre et de la ronce.

La cueillette de la mûre

La mûre se ramasse sur les buissons de ronce commune qui est très envahissante et couverte d’épines qui protègent les fruits contre la cueillette des humains mais également du renard et des oiseaux qui en sont également friands. La relative fragilité du fruit une fois mûr et sa taille ne permettent pas vraiment de cueillir le fruit à l’aide de gants et vous devrez sacrifier votre belle peau pour accéder aux fruits protégés. Cependant, on ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs et on ne ramasse pas des mûres sans se griffer.

La saison de cueillette pour le fruit se situe entre fin août et fin septembre voire début octobre. Les feuilles peuvent se cueillir à n’importe quel moment mais préférez les jeunes pousses qui sont plus nombreuses au printemps.

La mûre

Délicieuse de la tige à la bouche, la mûre permet un grand nombre de préparations sucrées. La confiture, le sirop, les tartes ou les sorbets sont de bons exemples mais pas les seuls. Une utilisation plus récente de la mûre est l’accompagnement de viandes, principalement rouges. Le goût acidulé de la mûre relève le goût de la viande. La confiture peut être utilisé mais une purée de fruits sans sucre ajouté sera préconisé dans ce cas précis. Enfin, la mûre peut servir à la préparation de liqueurs ou de vin (suivre la recette du vin de groseille ou celle du vin de sureau).

Pour les préparations chaudes, il faut se rappeler que la chaleur détruit un bon nombre de vitamines dont la vitamine C présente dans la mûre. La vitamine E qui est un antioxydant est nettement moins sensible et se préserve lors d’une préparation à la chaleur. La mûre contient un bon nombre de minéraux et d’oligo-éléments dont le fer, le zinc, le potassium, le calcium ou le manganèse. N’espérez pas conserver la vitamine C en faisant de l’alcool car elle est très sensible aussi à l’oxygène dont a besoin le vin pour fermenter.

Pour profiter de toutes les vertus de ce fruit, il est préférable de la consommer cru. Outre l’apport en énergie rapide, il permet de se préserver des maladies cardio-vasculaires en renforçant les parois des capillaires (les plus petites veines).

Les feuilles de ronce

Très réputées en tisane pour soigner les maux de gorge, les feuilles de ronces s’utilisent également dans le traitement des diarrhées. Les jeunes pousses doivent être séchées et éventuellement émincées. Comme beaucoup d’autres tisanes, la consommation prolongée peut avoir un effet négatif. De plus, en cas d’angine, il est recommandé de boire froid et si les symptômes subsistent, il est important de consulter.

Laisser un commentaire